24 août 2014 7 24 /08 /août /2014 06:19

Coup de chance : il faisait beau mais pas trop chaud, le samedi 16 août dernier, dans les environs de Blois. Un temps idéal pour visiter le festival des jardins de Chaumont-sur-Loire.

 

Pour ma première visite de cette manifestation bien connue des amateurs de jardins, je suis restée sur place plus de 6 heures, (je précise que j'ai déjeuné rapidement d'un sandwich... dévoré tout en marchant). Je ne connaissais pas : j'ai découvert un vaste et beau domaine, composé notamment de 26 jardins d'exposition créés par des concepteurs aux philosophies très différentes. Les espaces (150 à 250m2 chacun) regorgent d'inédites associations de plantes, de végétaux parfois rares mais toujours faciles à identifier (et pour cause, presque tous sont étiquetés). Alors bien sûr, les détracteurs reprochent à Chaumont son côté un peu scolaire (certains jardins pourraient être taxés de "trop techniques"), un peu "carton pâte" (tous les jardins sont démontés fin novembre, pour laisser la place aux lauréats de l'année suivante). Mais l'approche a le mérite d'attirer l'attention du public sur l'infinité de possibilités offertes par des esprits créatifs. Et manifestement, je ne suis pas seule à apprécier : il y avait samedi autant de monde que dans une galerie marchande, un jour de soldes. Voilà qui donne du baume au coeur !

 

Je suis repartie la tête pleine d'idées d'aménagements, comme ce banc intégré à un massif :

banc.jpg

 

ou celui-ci, réalisé à partir de boîtes de conserves remplies de béton (à l'arrière-plan, dans le "Jardin mis en boîte") :

jardin-de-conserve.jpg

 

J'ai beaucoup flâné dans le potager (permanent) de Chaumont, aussi. J'aime beaucoup ce pot en bois de châtaignier tressé :

pot.jpg

 

J'ai découvert, enfin, le métier de "charpentier-graphiste" (mais est-ce qu'il existe vraiment, ce métier, d'ailleurs, ou est-ce une blague du conservateur ?). L'artisan qui a réalisé les aménagements dans ce jardin, en tous cas, a vraiment des mains d'or ! 

menuisier-graphiste.jpg platelage.jpg

 

Face à cette débauche d'artifices, le jardinier responsable lancera probablement, au sortir du festival, un désinvolte "j'ai vu Chaumont-sur-Loire une fois, je n'y retournerai donc pas". Mais le piège se referme sur ce visiteur avec un stratagème vieux comme le monde : celui des thèmes. Cette année, le jury a étudié 350 projets bâtis autour de la thématique des pêchés capitaux. Bon. Je suis venu, j'ai vu. L'édition 2015 aura pour thème "jardins extraordinaires, jardins de collection". Aïe, une faille : on imagine déjà l'avalanche de curiosités végétales qui sera à découvrir... quand est-ce que ça ouvre, déjà, le festival ? Ah oui, SEULEMENT fin avril. Chaumont a vaincu.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Helene 06/03/2017 10:46

Bien que cette publication date de plus de 2 ans, elle m’a énormément inspirée. C’est gentil de l’avoir publiée. Grâce à toi, j’ai maintenant quelques idées pour embellir mon jardin.
À bientôt

Une Question ?

  • : Le blog de notre-chantier91
  • Le blog de notre-chantier91
  • : Après plus de 2 ans de recherches, nous avons trouvé LE terrain de nos rêves en 2012. Partagez notre aventure de construction de maison individuelle BBC.
  • Contact