22 janvier 2012 7 22 /01 /janvier /2012 18:23

terraincapture.pngAprès 2 ans de recherche active, nous avons enfin trouvé le terrain de nos rêves. Nous signons, pas plus tard que demain soir, le compromis de vente. Après obtention du permis de construire, notre constructeur "Maison en ligne" nous annonce un délai de 6 à 8 mois avant de nous livrer notre maison BBC. Rendez-vous donc en 2013 pour les photos avant-après.

 

Notre terrain est situé à Vert-le-Petit (91). Il s'agit d'un petit village de 2500 habitants niché en pleine campagne Arpajonnaise, à 35km au sud de Paris. Il mesure 700m2, il est bien proportionné et situé dans un lotissement tout neuf. Nous sommes aux anges. Et pour cause : nous n'en sommes pas à notre premier coup d'essai. Au cours des 2 dernières années, nous avons déjà signé 4 précédents compromis... dont il a fallu se rétracter, peu de temps après. Au prix d'une grande déception à chaque fois.

 

Il existe des professionnels de l'immobilier sérieux, de bons conseils et à la déontologie irréprochable.

Malheureusement pour nous, nous avons aussi rencontré des agents commerciaux peu scrupuleux... De quoi écrire un bouquin. Ou un blog. Pourtant, ce n'est pas l'objet de notre blog.

 

Je résume très rapidement notre phase de recherche ci-dessous :

 

- le premier terrain (Leudeville) nous a été vendu par une agence immobilière (basé à Marolles) qui savait le POS frappé par un recours administratif. A l'époque, c'est un constructeur au courant de ce recours qui nous met la puce à l'oreille. Il nous a fallu 4 mois pour récupérer notre séquestre. A ce jour (soit 2 ans et demi plus tard), toujours pas l'ombre d'une pelle mécanique sur le terrain en question...

 

- le second terrain (Linas) était parfait sous tout rapport. Bucolique à souhait. Au calme. Verdoyant. Mais inondable.

La dernière crue date de 2001 à peine. Je ne suis pas capable d'expliquer pourquoi la mairie de la commune n'avait pas pris la peine, à l'époque en tous cas, de classer cette zone comme "inondable". Mais les informations relevées auprès du SIVOA (Syndicat des eaux) étaient rédhibitoires. Et nous ont amenées à nous rétracter (et à récupérer nos fonds) avant le délai de rétractation de 7 jours. Chou blanc.

 

- le troisième terrain (Draveil) était tout aussi parfait. Proche de Paris, idéalement situé sur la commune. Mais argileux... Surcoût à prévoir pour la construction : 40 000€ (sous-sol étanche). Perdu.

 

- le dernier terrain (Cheptainville) relève carrément d'une arnaque montée par un investisseur véreux et un agent immobilier mafieux. L'apothéose. Nous n'avons jamais réussi à nous entendre quant aux clauses suspensives à intégrer dans le compromis de vente. Pschitt.

 

Nous sommes maintenant passés "professionnels" dans l'enquête préalable à l'acquisition d'un terrain. Nos proches nous avaient prévenu : la route de la construction de maison est jonchée d'embûches. Ils avaient oublié de préciser : "avant même le premier coup de pioche". Nous avons finalement trouvé notre terrain via le site internet www.lesterrains.com (une mine !). Si vous recherchez vous aussi un terrain, nous serons heureux de partager notre expérience avec vous.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Méla&Morgan - dans 1- trouver le terrain
commenter cet article

commentaires

Une Question ?

  • : Le blog de notre-chantier91
  • Le blog de notre-chantier91
  • : Après plus de 2 ans de recherches, nous avons trouvé LE terrain de nos rêves en 2012. Partagez notre aventure de construction de maison individuelle BBC.
  • Contact