10 mars 2014 1 10 /03 /mars /2014 11:35

Nous avons les clés de notre maison depuis début novembre 2013 : nous avons à présent un peu de recul sur notre projet de construction.

 

A nos amis maîtres d'ouvrage porteurs d'un projet de construction, et qui se posent de nombreuses questions ("j'y vais ? j'y vais pas ?"), nous commencerons pas dire que nous étions accompagnés, le jour de la réception de la maison, par un expert du bâtiment. Ce dernier a inspecté la maison pendant 4 heures et a jugé, à l'issue de sa mission, que le maison avait été "bien construite". Rassurant, donc, l'expert. Il a relevé précisément 11 réserves (depuis le vide-sanitaire non nettoyé au cache manquant sur une des menuiseries, en passant par une marche cassée dans l'escalier en bois, ou une évacuation d'air à connecter à la tuile à douille, dans les WC de la salle de bains). Trois mois plus tard, ça y est, le constructeur a procédé aux retouches demandées.

 

Voici maintenant quelques conseils à ceux qui sont en phase de décision, dans leur projet. Nous nous basons ici sur les choses que nous ferions différemment, "si c'était à refaire", comme on dit :

 

1/ s'inscrire à l'Association d'Aide aux Maîtres d'Ouvrage (AAMOI) avant de signer son contrat. Dès le stade de recherche de terrain, en fait. Le monde du contrat de construction de maison individuelle (CCMI) est très procédurier : seuls ceux qui s'y retrouvent dans les nombreuses règles / lois / jurisprudences peuvent espérer s'y retrouver ! Nous avons failli nous engager pour 3 terrains complètement catastrophiques, avant de rencontrer Maison en Ligne. Depuis le terrain inondable (mais pas classé) jusqu'au terrain à sous-sol 100% argileux, en passant par le terrain carrément non constructible (PLU attaqué depuis des mois, le vendeur au courant, mais qui tente quand même de nous le "fourguer" !!).

 

2/ attention à bien se renseigner sur les termes techniques que vous ne comprenez pas, dans la notice descriptive de votre maison. Nous avons ainsi découvert que des "tuiles de rives", ça n'était pas la même chose que des "tuiles à recouvrement". Au début, on en était malades, car on ne trouvait pas belles les tuiles posées chez nous. Aujourd'hui, nous trouvons cela presque mieux, donc pas de panique pour autant, hein ? Mais c'est la responsabilité du maître d'ouvrage de devenir "compétent" avant de s'engager,

 

3/ demander à voir de vos yeux les menuiseries et ferroneries qui seront posées dans votre maison :

- notre porte d'entrée, pourtant de marque leader (Bel'M) est très dure à fermer, et nous avons été étonnés de découvrir que son cadre était en bois,

- notre porte de garage est un peu légère, et le kit d'isolation thermique (non prévu "de base" coûte quand même 553€ !!),

- nous avons découvert la forme des grilles de sécurité le jour de leur pose (heureusement, elles sont sobres),

Ne pas oublier de faire inscrire le nom du modèle choisi dans la notice (les notices décrivent une qualité de matériaux, mais jamais leur aspect visuel),

 

4/ bien étudier les dimensions des carrelages choisis : celui que nous avons au rez-de-chaussée est un peu plus grand que le "standard" (il mesure 45 x 45cm) mais nous regrettons de ne pas avoir pris encore plus grand (on ne le refera pas demain, ce carrelage, surtout avec un plancher chauffant au sol !),

 

5/ quand viendra l'heure de la mise au point avant ouverture de chantier, il faut avoir en tête que le métreur n'est pas celui qui habitera dans la maison. Même s'il est très sympa, il peut très bien dessiner une salle de bains trop exiguê, des WC pas beaucoup plus vastes, un pallier de 10m2 sans une seule ouverture ou oeil de boeuf (donc... une grotte !) ou sans aucune prise électrique (pour brancher l'aspirateur, ce n'est pas simple...). Si vous en avez le budget, ne vous embettez pas avec un escalier en bois : prenez tout de suite l'option "escalier béton". Pendant la construction, les ouvriers ne surveillent malheureusement pas toujours la protection de l'escalier. Le nôtre nous a été livré déjà bien abîmé, et il a en plus été mal posé (il y a des espaces entre les marches, des clous de "raffistolages", il manquait même des vis, nous nous en sommes rendus compte récemment). Nous l'avons poncé manuellement (10 heures de boulot assez crevant) pour finir par le faire vitirifier par un professionnel, car le résultat de notre travail n'était pas satisfaisant (prévoir un surcoût d'environ 1000€, selon les devis).

 

6/ si vous optez pour une pompe à chaleur (PAC) : bon choix, car c'est très économique et confortable. Dommage qu'elle ne soit pas livrée avec son auvent, car elle risque alors de se détériorer beaucoup trop vite sous l'effet des UV et des intempéries. Du coup, il faut encore faire un peu de maçonnerie, refaire un enduit (une différence de coloris avec la maison est à craindre). Au boulot ! 

 

Faire construire, c'est pas mal de stress, OK. Mais c'est aussi l'assurance d'avoir rexactement la maison dont on rêve. Des points très positifs nous confortent chaque jour dans notre choix :

 

1/ d'abord, Maison en Ligne est une petite entreprise, il est facile d'échanger avec les décideurs dans des délais raisonnables (essayez un peu, chez les gros concurrents...),

 

2/ nous avons eu la chance d'être très bien conseillés pour les couleurs du ravalement : les conseils judicieux du dirigeant de Maison en Ligne ont transformé le cube tout bête qu'est notre maison en pavillon au look un peu contemporain et original (bon, c'est pas non plus une maison "d'archi", bien sûr !),

 

3/ notre conducteur de travaux a su rester patient, malgré nos nombreuses inquiétudes, et ça ce n'était pas gagné !

 

4/ les matériaux employés par MEL sont quasiment tous de marque leader : Porcelanosa pour le carrelage, Villeroy & Boch pour les sanitaires, Pasquet pour les mensuiseries en alu et PVC, Velux pour les fenêtres de toit, accessoires électriques Legrand/Schneider. C'est rassurant, on se dit qu'il n'y a pas eu d'économie de bout de chandelles.

 

5/ on devrait réaliser des économies d'énergie dans une maison aux dernières normes (ou presque), et ça, dans l'ancien : ce n'est pas évident du tout.

 

6/ et surtout, dans le neuf, je suis sûre d'avoir tout à faire dans le jardin. Et ça, pour moi, c'est définitivement un point très positif !!!

 

 

Repost 0
Published by Méla&Morgan - dans 10- après la réception
commenter cet article
9 mars 2014 7 09 /03 /mars /2014 13:25

L'été dernier, nous avions commencé à rénover le mur construit en mitoyenneté de notre terrain. Haut de 1.8m et long de 28m, le mur concerné (appartenant à notre voisin) représente une surface de 50m2. Après avoir préalablement récolté l'accord de son propriétaire pour peindre ce mur, nous avons commencé par le nettoyer (eau + brosse en laiton).

Nous avons tenté de colmater les trous les plus gros avec un gobetis maison. Ne s'improvise pas maçon qui veut : l'affaire n'a pas fonctionné comme nous le souhaitions. Nous avons opté pour la peinture. La couche de "fixateur" (sorte de sous-couche) a été passée (il y a quand même 6 mois !) au rouleau.

IMG_0952-1-.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_0953-1-.JPG

Et aujourd'hui, avec le retour des beaux jours, j'ai passé (toujours au rouleau) une couche de peinture blanche "premier prix" spécial façade (10€ les 10L chez Brico Dépôt : imbattable). Eh bien pour un prix modique, je trouve le rendu plutôt satisfaisant. L'effet recherché, c'était le mur de briques peint en blanc, façon New York. On n'y est pas tout à fait, mais on s'en approche ! Les végétaux feront le reste, dans quelques temps.

 

mur.jpg

Repost 0
1 mars 2014 6 01 /03 /mars /2014 13:19

Le poulailler était prêt depuis Noël dernier. L'approvisionnement en paille et grains assuré depuis 8 jours.  Et c'est aujourd'hui que sont arrivées deux nouvelles locataires, chez nous. De race "Coucou de Rennes" (à droite) et "cendrée" (à gauche), ces poulettes sont encore toutes jeunes (à peine 6 semaines). Elles sont d'ailleurs pour le moment un peu stressées, serrées l'une contre l'autre au fond de leur abri. Heureusement qu'elles sont 2 !

 

blog.jpg

 

Les premiers oeufs devraient survenir en mai, si les soins que nous leur apporterons d'ici là (ce sont nos premières poules) leur réussissent.

 

Pourquoi ces races-ci ? Bonnes pondeuses, ce sont des poules sociables qui devraient s'habituer facilement à nous. Résistantes, elles ne devraient pas trop souffrir du froid francilien. Ce sont aussi des poules qui dépassent les 4 kilos, une fois adultes : elles ne volent donc pas trop haut. Pas mal, si on veut éviter de les retrouver chez le voisin tous les matins... Mais pour le moment, aucun risque d'évasion : le temps humide de ce week-end ne se prête pas à la liberté (sous peine qu'elles attrapent un mauvais rhume... si si, sans blague !). 

 

Pour les prénoms, on se tâte encore. On n'est pas vraiment pressés : s'il y a un espoir que nos poules s'attachent à leur propriétaires et nous suivent dans le jardin, il n'y en a aucun qu'elles accourent une fois leur prénom prononcé (fans de poule, ok, mais on reste lucide...). Des idées de petit nom ?

Repost 0
9 février 2014 7 09 /02 /février /2014 16:30

Voilà des mois que ce projet-là se trame. Il aura d'abord fallu faire le tour des magasins d'abris de jardin, trouver "le" modèle (abordable !!) supposé pouvoir s'intégrer le mieux (surface, hauteur, proportions...) dans le jardin. Je ne voulais pas de bois autoclave (trop polluant), et il fallait trouver un modèle dont les madriers mesuraient au moins 28mm (risque de faible résistance, en-dessous). Le temps de faire les démarches en mairie, il fallait enfin que l'abri soit toujours en vente après quelques semaines de délai (foutu pour les promos) ! Au final, nous avons retenu l'abri DAAN de Truffaut.

 

Nous avions coulé une chape de propreté (environ 8-10cm) à Noël. L'abri nous a été livré la semaine dernière, et le montage a nécessité 2 à 3 jours. Un peu galère, car certaines pièces ont été livrées cassées : l'usine en a renvoyé une partie, mais en attendant il fallait bien avancer. Compter autant de temps pour les finitions (gouttières, peintures).

 

fini--.jpg

 

Pour la protection du bois, je voulais un effet le plus naturel possible, et un ton assorti au poulailler (couleur "taupe"). J'ai fini par trouver une alternative à la lasure (trop brillante) dans la gamme V33 (Leroy Merlin, chez Casto ils ne font pas cette référence en particulier) avec un imprégnant couleur "chêne argenté". Ca ressemble à du saturateur, mais apparemment ça protège mieux. Ca reste à prouver, quand même... On vous dira cela dans quelques mois : l'abri se situe dans un endroit très humide du jardin. En tous cas, ce produit s'applique facilement (comme un gel).

 

Quel bonheur de pouvoir enfin ranger tous les outils de jardin, et de pouvoir fare de la place dans le garage !

 

outils2.jpg

 

Remarque rédigée 5 mois après la pose : il a fallu démonter toutes les étagères intérieures, car l'abri s'ouvrait littéralement en deux. Et taper toutes les lames de bois pour qu'elles redescendent (du jour apparaissait entre elles, en de nombreux endroits). Le bois est vendu trop vert, il aurait fallu que le fournisseur le laisse sécher davantage. A présent, les outils ne sont plus suspendus, mais juste posés. Idem pour les étagères. Nous doutons fortement de la longévité du produit...

Repost 0
12 janvier 2014 7 12 /01 /janvier /2014 15:25

Des pommiers palissés, c'est un rêve d'enfant pour moi. Comme Il est encore temps de planter des végétaux à racines nues, j'ai passé commande récemment de 2 beaux pommiers anciens formés en U : un 'Winter banana' (à gauche sur la photo) et un 'Calville blanc',

 

Parmi la multitude de fruitiers possibles, j'ai choisi les pommiers car ce sont eux qui résisteront le mieux à notre sol argilo-calcaire. J'ai choisi ces 2 variétés anciennes pour l'originalité de leur fruit, et leur capacité à s'auto-polliniser entre elles. L'avantage des végétaux à racines nues, c'est qu'ils sont moins chers. L'inconvénient, c'est qu'il faut les planter dès réception. Et la livraison était programmée pour hier... or, hier, ben j'avais mal au dos. Pas de bol, la livraison ne m'arrangeait plus du tout. J'ai donc recruté Morgan pour creuser les trous, et installer le cadre en châtaignier prévu pour supporter les récoltes futures. Morgan ne raffolle toujours pas du jardinage... mais là, il s'y est collé de bonne grâce. Le résultat est très sympa, je trouve :

 

pom2.jpg

 

J'ai utilisé du fumier en fond de fosse. J'ai choisi de ne pas draîner le terrain : à voir si je le regretterai (notre sol est vraiment très argileux, il y a un risque d'excès d'eau). Pour le cadre en bois, j'ai acheté des poteaux en châtaignier chez Leneindre à Villiers sur Orge. Le châtaignier est un bois naturellement très résistant, produit en Europe. Il est vendu sans avoir subi de traitement chimique (pour les anti-autoclave), et devrait tenir environ 10 ans (pas plus). Les pommiers formés en palmette U simple ont la particularité de monter assez haut : de simple piquets auraient probablement ployés sous le poids des fruits. 

 

Dès que la plantation a été terminée, j'ai paillé les pieds pour leur tenir chaud (ok, la météo n'annonce pas de gel, mais on ne sait jamais !), et appliqué une huile végétale insecticide (traitement d'hiver). L'année prochaine, j'opterai plutôt pour le blanc arboricole (chaux) sur les troncs, plus naturel (le traitement d'hiver tue toutes les larves, même celles des coccinelles). Espérons qu'on aura de beaux fruits dès l'automne prochain !

WP_20140112_15_38_42_Pro--2-.jpg

Repost 0
5 janvier 2014 7 05 /01 /janvier /2014 17:29

L'Ecosite de Vert-le-Grand met gratuitement à la disposition de ses usagers du compost vert, issu des activités d'entretien des paysagsites et collectivités du secteur.

http://www.semardel.fr/le-compost-vert-de-l%E2%80%99essonne

 

 WP_20140105_10_59_57_Pro--2-.jpg

 

Ce compost est un peu décrié par les professionnels du coin - ceux avec qui j'en ai parlé, en tous cas - car pas assez mûr. S'il est mélangé à la terre de plantation, il peut donc "brûler" les plantes. Sous-produit d'élagage, il serait aussi mélangé à des bouts de plastique ou de papier. Mais franchement, j'en ai déjà rempli 5 ou 6 remorques, et ce dernier point ne m'a pas du tout choquée. Mieux, je le trouve de bonne qualité. D'une belle couleur bien noire, la meule est toujours bien chaude à coeur (preuve de la fermentation en cours). Il sent un peu fort, mais il s'agit d'une odeur très végétale, peu dérangeante selon moi.

 

La qualité du sol de notre jardin, pauvre en matière organique et très lourd (argilo-calcaire), laisse franchement à désirer. Comme le temps nous a manqué pour semer le gazon à l'automne, la terre est encore à nue, sur quasiment toute la parcelle. Et 693m2, ben... ça en fait, de la surface à labourer ! On parle de plus en plus de "non travail du sol", pailler pour éviter le lessivage du sol et favoriser sa micro-faune du sol.  

http://jardinonssolvivant.fr/les-bases-du-jardinage-sol-vivant/ 

Je fais donc un petit test : je recouvre autant de surface que possible de "compost vert de l'Essonne".

WP_20140105_11_34_49_Pro--2--copie-1.jpgJe prévois de laisser l'hiver et les vers de terre faire leur office. Au printemps, je fais le pari qu'il n'y aura plus qu'à niveller la surface, et semer, sans labourer. Une idée issue des TCS (techniques culturales simplifiées). On verra ce que ça donne dans quelques semaines !

Repost 0
2 janvier 2014 4 02 /01 /janvier /2014 13:20

Après un mois de travaux intensifs (peintures, pose de parquet, montage de meubles, menuiserie...), nous avons emménagé fin novembre 2013 dans notre maison toute neuve. Nous avons eu quelques galères : on recense surtout  un tuyau d'eau percé dans le sol, au premier étage. Pourtant nous n'avons pas de plancher basse température à l'étage, mais les tuyaus qui desservent les radiateurs sont à peine à 2 ou 3mm du plancher. Conclusion : il faudra tout fixer avec de la colle, au premier étage, même les portes de placard. Suite à cet accident, il ne nous est plus resté assez de temps poir viitrifier l'escalier (livré brut).  Le menuisier n'étant toujours pas passé pour lever la dernière réserve (une marche cassée), ce n'est finalement pas plus mal.

 

Nous venons donc de passer notre premier mois "chez nous". Notre premier Noël...

sapin.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

...notre premier réveillon de la Saint-Sylvestre...

 boule-a-facettes.jpg

 

Côté performances techniques, nous n'avons pas encore reçu notre première facture EDF. Impossible de vous dire combien la maison consomme en énergie. Mais nous apprécions déjà la température agréablement douce dans quasiment toutes les pièces (réglée à 20 degrés). Seules 2 des 4 chambres sont moins confortables que le reste de la maison : celle au-dessus de la pompe à chaleur est plus chaude de 2 degrés, celle au-dessus du garage (livré non isolé) est plus froide de 2 degrés. Nous envisageons donc d'isoler le garage dès le printemps. D'ici là, nous allons essayer de souffler un peu, car la fatigue se fait sentir ! Un défaut à relever aussi côté performances sonores : on entend la pompe à chaleur se déclencher, parfois, la nuit.

 

Bonne année à tous ceux qui nous lisent, et à bientôt pour un prochain article... adoption de 2 poules en vue au mois de mars !! Le poulailler est déjà là (merci, papa Noël !!)poulailler.jpg

 

 

Repost 0
Published by Méla&Morgan - dans 10- après la réception
commenter cet article
19 novembre 2013 2 19 /11 /novembre /2013 19:17

Ouf, nous avons terminé les peintures à l'étage. La cuisine est opérationnelle. Véolia est venu voir le compteur d'eau (qui ne fermait plus). L'alarme est posée. Reste un souci de douche qui fuit un peu (SAV Casto...). Quoi d'autre ? Ah oui, on nous livre nos poubelles demain : ça y est, on peut dire qu'on est bientôt "Vertois" ! Nous avons d'ailleurs commencé à transférer nos cartons, hier.

 

Demain, nous prévoyons de terminer la pose du parquet dans les 2 dernières chambres, ainsi que le ponçage des mûrs au rez-de-chaussée. Nous devrions commencer à appliquer la sous-couche dans le salon le jour même, ou le lendemain. Objectif : zéro poussière dans la maison en fin de semaine, pour pouvoir commencer à vitrifier l'escalier en bois. Cette dernière opération est un peu contraignante : il faut d'abord lessiver le bois (pas mal taché par les passages successifs des ouvriers, grr...), laisser sécher 24h, puis appliquer 3 couches de produits successives (à 24h d'intervalle). Pendant tout ce temps, l'étage sera inaccessible. Et même après, il est conseillé de marcher en chaussettes pendant un jour ou deux supplémentaires, histoire de laisser le produit sécher parfaitement.

 

Dernière ligne droite !!

 

 

 

 

Repost 0
12 novembre 2013 2 12 /11 /novembre /2013 19:28

Depuis 4 jours, nous nous concentrons sur les peintures murales. C'est un peu la course : nous rendons le logement dans lequel nous vivons actuellement le 1er décembre. De la sous-couche a été passée partout à l'étage. Aujourd'hui, on a démarré la cage d'escalier (un gros morceau). Merci les copains pour les coups de main ! On se lance même dans la couleur...

mur.jpg

 

Ce matin, la société de maintenance de la pompe à chaleur est venue mettre le chauffage en service. Ouf, car en journée, il fait encore bon dans la maison (premier avantage d'une maison BBC). Mais le soir, il fait un froid de canard !

 

Vers 11h, ce sont les marbriers qui sont venus poser le (tant attendu !! ) granit. On est em-ba-llés.

 

blog.jpgMais voilà, l'ennemi n°1 des bricoleurs du dimanche à lui aussi fait son entrée : les courbatures. A l'heure où nous écrivons ces lignes, nous avons déjà entamée une cure intensive de Doliprane 1000. Et pourtant, la fatigue est bien là. Allez, plus que 3 semaines à ce rythme ! 

Repost 0
8 novembre 2013 5 08 /11 /novembre /2013 19:38

2 ans et demi de recherche de terrain

11 mois de délais administratifs

1 an de construction

Plus de 12000 visites sur notre blog

Quelques cheveux blancs en plus

Plusieurs zéros en moins sur le compte en banque, et un prêt qui démarre pour 30 ans

25 arbustes plantés

Un composteur déjà peint (oui, je sais, ce n'était pas la priorité...)

Le "jour de gloire" est arrivé : c'est aujourd'hui que nous avons réceptionné notre maison ! 

Là, on sort un peu crevés de notre réception (durée : 4h)... on va fêter ça au restaurant japonais !!

 

 

 


Repost 0

Une Question ?

  • : Le blog de notre-chantier91
  • Le blog de notre-chantier91
  • : Après plus de 2 ans de recherches, nous avons trouvé LE terrain de nos rêves en 2012. Partagez notre aventure de construction de maison individuelle BBC.
  • Contact