26 juillet 2013 5 26 /07 /juillet /2013 18:34

Jeudi 25 juillet (la date de notre anniversaire de mariage !... un signe ?...) a eu lieu la dernière réunion de chantier avant les congés du mois d'août. 

photo-1--17--copie-2.jpg

photo-4--6--copie-1.jpgLe plancher chauffant n'a pas été coulé, mais les chauffages sont posés dans les chambres et à la salle de bains, les dernières retouches placo sont programmées. Le carrelage sera peut-être posé pendant le mois d'août.

 

photo-5--2--copie-1.jpgLes sols ont été ré-agréés à l'étage.

 

Dans le cellier, l'arrivée du ballon thermodynamique se prépare.photo-4--5--copie-1.jpg

 

Notre conducteur de travaux estime que nous pourrions entrer dans la maison dès mi-octobre !!! Youhou, il va bientôt être l'heure d'envoyer notre préavis de départ pour notre logement en location... Là, ça commence à devenir vraiment intéressant !!

 

 

 

 

Repost 0
21 juillet 2013 7 21 /07 /juillet /2013 19:49

Côté jardin, je m'étais promis de ne jamais utiliser de produits chimiques. Promis, juré, craché... C'était sans savoir que je ferais un jour faire construire une maison sur un terrain recouvert de belle terre végétale, et proche de terres cultivées de céréales. La pollution pollinique du quartier, les précipitations des derniers mois suivies du fort ensoleillement actuel, auront eu raison de mes convictions "écolo" initiales : les mauvaises herbes sont trop fortes.photo4-copie-1.JPG

 

Ce n'est pas faute d'avoir essayé d'éviter le désherbage chimique. Nous avons d'abord passé la débroussailleuse : tout a repoussé en une semaine à peine.

 

-photo3-copie-1.JPG

 

Nous avons ensuite étalé du copeau de bois pour pailler le sol : les petites mauvaises herbes ont en effet regressé.... Laissant plus de place aux plus grosses pour s'épanouir à loisir ! Même en passant un motoculteur, ces adventices ressortiront forcément avec le temps. Ruinant ainsi tous nos efforts futurs de jardinage. 

 

Alors, cet après-midi, je me suis équipée d'un pulvérisateur et j'ai épandu 150gr de désherbant total en paillettes. J'espère que : 1/ ça va être efficace malgré les 30° qu'il faisait ce soir, et 2/ ce sera assez durable pour qu'une seule repasse suffise, juste avant le semis du gazon.

 

Côté maison, voici les dernières nouvelles : la pose du plancher chauffant est en cours. Une réunion de chantier programmée jeudi prochain nous permettra d'avoir plus de détails. 

photo1-copie-1.JPG

 

photo2.JPG

Repost 0
8 juillet 2013 1 08 /07 /juillet /2013 19:53

Actuellement c'est toujours la phase "électricité" qui est en cours, dans la maison + quelques travaux de rectifications (erreur dans la pose du tuyau d'évacuation des eaux usées).

 

En attendant, nous avons commencé à nous "échauffer" pour les travaux à venir avec la pose de 18m de clôture en panneaux rigides achetés chez Castorama. Le fournisseur donne quelques conseils en vidéo sur youtube : 

 

http://www.youtube.com/watch?v=TE-dr_JkmCc

 

Nous, on n'a pas procédé exactement comme sur la vidéo : nous avons commencé à caler un premier panneau, à l'aide de barres de fer. 

photo1.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Puis, nous avons continué ainsi :photo.JPG photo4.JPGIl a fallu faire les trous mais aussi le béton à la main (pas d'accès à la maison, donc pas d'électricité à disposition !!). Et s'y tenir quand même : à 2, il nous aura fallu 16 heures pour tout faire. Et je ne compte pas les finitions à venir (derniers tours de vis / scellements dans le mûr pour le dernier panneau). Mais ça valait le coup : l'arrière du terrain est fermé !

Repost 0
24 juin 2013 1 24 /06 /juin /2013 19:38

En France, on n'a pas de prétrole. Bon. Nous, sur notre terrain, on a une terre un peu pauvre en matière organique, et surtout un peu lourde : une bonne vieille terre à blé, collante à souhait. En plus, c'est de la terre qui a été rapportée, tassée par les engins, déplacée... : autant dire qu'il s'agit d'un sol complètement déstructuré, dans lequel les micro-organismes ont été sérieusement malmenés.

 

Nous avons encore le temps de voir venir les premiers travaux d'aménagements du jardin (non, je ne profite pas de cet article pour vous faire savoir que le chantier n'avance plus des masses, depuis 2 mois...). Alors, en attendant, je tente d'améliorer - de manière économique et écologique - la structure du sol, par l'enfouissement de résidus d'élégage broyés (copeaux de bois + feuilles).

 

Un élagueur du coin allait devoir payer des frais de mise en déchetterie pour se débarrasser de ses déchets verts broyés : nous lui avons proposé de déverser sa cargaison sur notre parcelle. photo--78--copie-1.jpgDemain soir (ça aurait mieux sur le champ, mais je suis rentrée trop tard), je vais aller étaler ça derrière la maison en couche de 3 à 10 cm, et pailler ainsi le sol. D'ici à la fin de l'été (quel été ?? me direz-vous ? mais ça, c'est un autre débat...), Il faudrait que je les enfouisse à la griffe dans les 10 premiers centimètres du sol. Les organismes capables de décomposer ce type de sous-produit sont dits "aérobie" et vivent en effet près de la surface, et donc de l'oxygène.

 

Cette technique est proche de l'utilisation de  bois raméal fragmenté, sauf que les déchets sont ici "en vrac" (il n'y a pas que du jeune rameau dans ce broyat).

 

photo--77-.jpg

 

Objectifs :

- stimuler la vie des micro-organismes du sol (bienvenue à mes amis les vers de terre !), augmenter la biodiversité et limiter ainsi certaines maladies des plantes,

- à horizon un an : augmenter le taux d'humus et maintenir l'humidité dans le sol.

 

Seul inconvénient : cette technique provoque une sorte d'immobilisation de l'azote, dans les premiers mois qui suivent l'épandage. Au moment de commencer les cultures, il faudra donc amender le sol en azote (corne ou sang séché, par exemple) pour compenser ce phénomène dit "de faim d'azote".  

 

J'aurais bien semé, aussi, (directement sur la couche de BRF) un engrais vert (vesce, moutarde ou phacélie par exemple), pour prendre les devants et nourrir le sol en azote de manière encore plus naturelle. Mais c'est trop tard à cette saison, et en plus cela ne servirait à rien car le terrassier passe bientôt pour régaler. 

 

Repost 0
12 juin 2013 3 12 /06 /juin /2013 18:27

Non non, nous n'avons pas lâché les rênes de notre blog ! Le mois de mai a simplement été très calme... Ouf, le chantier a repris la semaine dernière, avec la pose des gouttières photo--76-.jpg

et l'intervention de l'électricien. Les prises sont posées, les attentes en place, et le tableau électrique installé.  

compteur-copie-1.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Premières étapes avant de couler le plancher chauffant (rez-de-chaussée):

photo-5--2-.jpg

 

Dans les chambres, les arrivées d'eau sont prêtes à être raccordées aux radiateurs :

cablages-eau.jpg

 

La semaine dernière, toujours, le métreur des cuisines Aviva (voir notre article datant de juin 2012 / notre choix de cuisine) est venu prendre les cotes. Et malheureusement, il y avait une erreur dans leurs plans techniques. J'ai eu beau anticiper (en passant commande avant même de valider les plans de la maison), et remettre au commercial un plan sur papier millimétré de l'implantation souhaitée, la visite technique du métreur a révélé qu'il fallait déplacer une cloison de placo de 60cm de long. Heureusement, Maison en Ligne a bien voulu procéder à la modification nécessaire : ouf, sauvés.

 

 

Repost 0
1 mai 2013 3 01 /05 /mai /2013 14:03

Les peintres ne chôment pas, ces temps-ci, dans notre maison. Après avoir fini les bandes, ils ont attaqué l'enduit total (mûrs + plafonds). Cette étape sera terminée la semaine prochaine, à temps pour laisser la place au plombier. Le trou autour du vide-sanitaire a été remblayé, récemment. Il reste à régaler la terre présente dans le jardin.

 

entree.jpg

 

Là, on en est à la première couche d'enduit. Une seconde sera passée dès que la première sera sèche.garage-copie-1.jpg

remblais-nord.jpgIl est maintenant plus facile d'accéder aux ouvertures.

 

remblais-sud.jpg Côté sud, il y a encore une différence de niveau importante entre le seuil et le jardin, mais tout ça disparaîtra après régalage.

Repost 0
27 avril 2013 6 27 /04 /avril /2013 19:11

Les jardins de Sonja ouvrent leurs portes une douzaine de fois par an. Sonja Gauron, paysagiste, a créé il y a plus de 20 ans un jardin d'exposition sur sa parcelle. Cette dernière présente un peu les mêmes propriétés que la nôtre  : une terre "à blé", assez argileuse donc un peu lourde, mais riche en matière organique. Comme nous, elle est placée presque en première ligne - à l'orée des champs - et est donc exposée aux 4 vents.

 

J'étais donc présente lors de la première journée d'ouverture au public, aujourdh'ui, pour un petit repérage des végétaux à favoriser dans notre futur jardin, visibles là-bas "à taille réelle".

 

bienvenue.jpg

 

Je vous recommande vivement cette visite, même s'il vaut peut-être mieux attendre la prochaine date de portes ouvertes, soit le 25 mai. Aujourd'hui, à cause du retard de la végétation cette année, seuls 2 ou 3 rhododendrons étaient en fleurs (alors que le jardin en compte une centaine, azalées comprises).

 

Je suis tombée en émerveillement devant un Malus aldenheimensis. Je ne résiste pas à vous en montrer les fleurs, en particulier. Malus-aldenheimensis.jpg 

malus-fleurs-copie-1.jpg

 

Un super endroit pour découvrir tout un tas de plantes couvre-sols et de sous-bois. Sonja, entourée de beaucoup d'amies, est très disponible pour répondre à tous les amateurs de jardinage présents. Idéal pour commencer à faire son choix, mais il est préférable de revenir pour voir les plantes évoluer au fil des saisons.sous-bois.jpg

Repost 0
26 avril 2013 5 26 /04 /avril /2013 11:29

C'est dingue comme ça a avancé en à peine 10 jours !

 

Ce matin, quand je suis passée sur le chantier, les plaquistes finissaient de "faire les bandes" et les angles un peu partout dans la maison. Les cloisons sont posées, même dans les endroits biscornus comme autour de l'escalier, ou dans la cuisine (où j'ai demandé un aménagement un peu alambiqué).

 

cuisine.jpg

Même les portes ont été installées, ce qui donne vraiment l'impression qu'on arrive avec les valises incessamment sous peu. Les attentes électriques préfigurent interrupteurs et plafonniers.

garage.jpg

 

escalier.jpg

 

Seule l'absence des sanitaires rappelle vraiment que le déménagement n'est pas pour tout de suite. Sans les WC, le toilette du rez-de-chaussée semble un peu étroit, mais il paraît que ça fait toujours cet effet tant que la cuvette n'est pas posée.

 

 

Les chambres, elles, nous paraissent super grandes.chambre.jpg

 

 

 

Côté rebondissements : nous n'avions pas vu venir que la douche à l'italienne, coupée du velux par la cloison, allait être un peu sombre. Nous cherchons donc ce we un palliatif, comme des carreaux de verre ou un hublot. Je sors de chez Leroy Merlin et Bricodépôt : eh ben c'est pas gagné. Je vais voir sur le net, pas plus tard que ce soir, ce que je trouve. Pour l'instant, tout ce que j'ai trouvé ce sont des oculus pour cloison (prix exhorbitant, effet "bateau" pas vraiment à notre goût)... A voir.

 

 

 

 

 

La semaine prochaine, le plombier arrive. Ca devrait avancer du côté des sanitaires et des raccordements intérieurs. Ce sera ensuite le tour des maçons de revenir pour couler la chape sur le plancher basse température (RDC).

Repost 0
16 avril 2013 2 16 /04 /avril /2013 16:03

Nous avons, ce mardi 16 avril 2013, rencontré le conducteur de travaux pour valider ensemble l'emplacement exact des cloisons (suite à un premier dessin technique réalisé lors de la "mise au point technique"). Dimanche dernier, déjà, nous avions pu découvrir que les cloisons avaient été livrées (ça fait du volume !)...cloisons.jpg

 

fil1.jpg... et que des raccordements étaient en cours.

 

 

 

 

fil2.jpg Les choses avancent !

 

 

 

La réunion de ce jour jour a été l'occasion de poser quelques questions, et de découvrir l'intérieur équipé d'isolant et de placo. Les rails posés au sol préfigurent l'emplacement des cloisons, ce qui permet de vraiment se rendre compte des volumes et de l'agencement à venir. 

haut-copie-1.jpg

 

Nous avons décidé - avec le plaquiste présent sur place - de menus aménagements à envisager, notamment en ce qui concerne notre salle de bain. En effet nous avons des toilettes juste sous le velux (photo ci-dessous), et il serait vraiment dommage que les plus grands doivent pencher la tête à chaque utilisation !

 

Les cloisons seront donc décalées de 10cm.

sdb2.jpgPas de photo du rez-de-chaussée aujourd'hui, désolée : l'espace était remplis d'ouvriers en plein travail. On se serait crus dans D&co ! Blague à part : pas possible d'exposer tous ces gens sur internet. 

 

Dès que les cloisons seront installées - d'ici 15 jours en théorie - le cuisiniste pourra venir prendre les côtes.

 

Ca avance, on vous dit !

Repost 0
14 avril 2013 7 14 /04 /avril /2013 15:05

C'est sous un soleil magnifique que je suis partie, ce matin, à la recherche de végétaux originaux ou un peu

IMG_1552.JPG

rares, à la fête des plantes vivaces de Saint-Jean-de-Beauregard. 

 



On pouvait s'y attendre : je n'étais pas la seule à avoir eu l'idée... Cette année, la manifestation a eu tellement de succès qu'il fallait se garer à plus d'un km de là (sur le parking de Carrefour), et finir le trajet en "navettes" mises en places par le domaine. Plutôt pittoresques, les dites-navettes... 



IMG_1553-copie-2.JPGComme toujours, les stands étaient plus attrayants les uns que les autres. Bien que peut-être un peu moins achalandés qu'espéré. J'en ai déduis que pour la prochaine fête des plantes (Courson, en mai), j'essaierai de faire l'ouverture. Histoire d'avoir vraiment le choix. 
IMG_1566.JPG
Je ne suis quand même pas repartie bredouille, puisque j'ai enfin trouvé la daphnée de mes rêves (depuis ma rencontre avec elle dans un jardin privé de Savigny-sur-Orge). Il s'agit précisément du Daphne mezereum, pour les plus curieux. IMG 1580Une merveilleuse odeur de frangipanier emplissait la voiture, au retour. Elle vient rejoindre ses petits copains en pot, placés sur notre terrasse, et qui attendent sagement la livraison de la maison. Ils grandissent, ils grandissent, les petits chéris...
Repost 0

Une Question ?

  • : Le blog de notre-chantier91
  • Le blog de notre-chantier91
  • : Après plus de 2 ans de recherches, nous avons trouvé LE terrain de nos rêves en 2012. Partagez notre aventure de construction de maison individuelle BBC.
  • Contact