20 février 2013 3 20 /02 /février /2013 15:19

La mesure de la performance énergétique d'une maison individuelle connaît actuellement des évolutions importantes. En application depuis le 1er janvier 2013, la règlementation thermique RT 2012 a remplacé l'ancien label BBC. La création de nouveaux labels est déjà dans les tuyaux, bien sûr...

Pour faire court : un bâtiment répondant aux exigences de la RT 2012 doit présenter une consommation énergétique inférieure à 50kWhEP/m²/an (kWhEP : kWh d'énergie primaire). Soit environ 4 fois moins que les exigences de la RT 2005. Intéressant, à l'heure où les tarifs de l'énergie flambent.

 

Le label BBC est délivré par un organisme certificateur indépendant :

® CERTIVEA

® CEQUAMI

® PROMOTELEC (qui délivre le fameux label BBC Effinergie)

® CERQUAL

 

Notre maison répondra aux normes de l'ancien label BBC 2005, puisque le permis a été déposé avant le 1er janvier 2013. Construite en briques, équipée d'une VMC simple flux et d'une pompe à chaleur + d'un ballon thermodynamique, de fenêtres au gaz argon... la maison devrait quand même nous permettre de réaliser des économies d'énergie. Mais les modes de calcul des consommations théoriques de tous ces différents labels trouvent beaucoup de détracteurs. Car les moteurs utilisés par les analystes se basent souvent sur des hypothèses fictives (pièces chauffées à 19° seulement, présence de 3 ou 4 personnes en permanence dans la maison, matériel hi-fi pas toujours pris en compte...). Promis, nous publierons un article dès réception de notre première facture EDF, histoire de confronter la théorie au réel !! 

 

Céquami a mis en ligne un dossier intitulé "du BBC à la RT 2012" vraiment très intéressant (pour ceux qui ont le temps...). On peut y lire que les propriétaires de maisons BBC-Effinegie sont très satisfaits du point de vue de la consommation d'énergie. Un peu moins du point de vue des qualités accoustiques et de l'entretien de leur bien (contrat d'entretien quasi incontournable). 

Pour plus d'infos, je vous recommande aussi la page d'Effinergie dédiée à la règlementation.

 

 

Repost 0
1 octobre 2012 1 01 /10 /octobre /2012 16:50

"Mais vous êtes fous, de vouloir construire !! ", "vous allez forcément tomber sur des escrocs...", "vous allez galérer pendant le chantier !", "prévoyez 10 à 15% de surcoût, si vous voulez dormir tranquilles"... Nous ne comptons plus les remarques de ce genre...

 

A ceux qui visitent ce blog pour se "faire une opinion" quant à un éventuel projet de construction, je tiens à préciser que nous restons très heureux - à ce jour - du choix que nous avons fait. Bien sûr, il y a des interrogations qui surviennent, des recherches à faire en vue de prendre certaines décisions. Mais quand on achète dans l'ancien, on prend la maison telle quelle, qu'elle ait été construite "dans les règles" de l'art ou pas.

 

La réglementation - et aussi les banques !! - protègent largement le maître d'ouvrage individuel. Vous trouverez ci-dessous un descriptif (non exhaustif) des garanties réclamées par les établissements de crédit :

- garantie de remboursement de l'accompte : vous assure d'être remboursé des sommes versées au constructeur en cas de non-éxecution du contrat (si celui-ci fait faillite entre temps, par exemple),

- garantie dommages-ouvrage : couvre les travaux relevant de la décennale, et pré-financés par le maître d'ouvrage,

- garantie biénnale : valable 2 ans à compter de la réception de l'ouvrage / couvre les équipements de la maison,

 - garantie décennale : valable 10 ans à partir de la réception de la maison / couvre les désordres affectant la solidité de la maison. Si j'ai souligné cette partie, c'est que les maîtres d'ouvrage qui feraient faxe à une liquidation de leur constructeur pendant la construction de la maison ne bénéficieraient pas de cette garantie (idem pour la biénnale...),

- garantie de parfait achèvement : couvre tous les désordres de la construction signalés par le maître d'ouvrage dans un délai de un an après la réception de la maison.


Une fois le contrat de construction de maison individuelle (CCMI) signé, le maître d'ouvrage individuel bénéficie de fait d'une garantie de prix ferme et définitif. L'article L231-2 alinéa d) précise que le prix convenu est forfaitaire et définitif. Cette définition entraîne que le maître d'ouvrage ne saurait supporter une quelconque augmentation du prix, en raison notamment d'aléa dû à la nature du sol. Ne sont pas concernés, évidemment, les demandes émanant du maître d'ouvrage et survenues après la signature du CCMI !!

 

Pour les plus anxieux ou les plus prudents, nous vous encourageons vivement à adhérer à l'association AAMOI. Et ceci le plus en amont possible de votre projet. RDV sur http://aamoi.fr/AAMOI/

 

Cette adhésion ne saurait remplacer un contrat de protection juridique. Mais l'association compte des particuliers passés spécialistes des questions que vous pourrez vous poser. Une mine d'infos et de soutiens !!

Repost 0
29 septembre 2012 6 29 /09 /septembre /2012 17:14

Nous avons eu quelques surprises budgétaires, notamment au niveau du montant de la taxe de raccordement qui a doublé depuis le 1er mars 2012. Un conseil : vérifiez bien les montants annoncés par un constructeur auprès de la mairie concernée. Notre enveloppe dédiée aux finitions (soit après la livraison de la maison) s'amenuise avec le temps... 

 

Heureusement, nous avions provisionné de quoi installer une cuisine dans la maison. Nous allons revoir un peu ce projet à la baisse.

 

Nous avons aussi fait le choix de supprimer quelques prestations "optionnelles" par rapport au CCMI initial :

 

- le lavabo + robinet dans la salle de bain, notamment. J'ai détecté pas plus tard qu'il y a quelques heures un petit meuble "Milano" chez Bricodépôt de couleur "taupe", dont le coût équivaut à peu de choses près à celui de la moins-value réalisée.

 

Milano.jpg

 

Ca peut donc être un bon plan. Nous avons finalement - par hasard - profité d'une opération promotionnelle chez Alinéa. Nous y avons acheté la vasque, le meuble sous-vasque, le robinet et une colonne de rangement : cet équipement ne nous aura rien coûté.

 

- idem dans la cuisine. Bon là, le risque, c'est qu'on n'ait pas d'évier du tout dans la cuisine, pour le moment (vu que notre enveloppe se réduit comme une peau de chagrin)... Mais il faudra bien que l'on trouve une solution d'ici là, non ? !!

 

- il est possible de déplacer gratuitement une cloison prévue au contrat (par exemple, en fusionnant toilettes et sdb à l'étage, vous disposez d'une cloison à placer où vous voulez... et créer ainsi une douche à l'italienne, par exemple)

 

 

 

 

Repost 0
21 juillet 2012 6 21 /07 /juillet /2012 15:20

 

Nous avons rencontré pas mal de commerciaux, en amont du projet de Vert-le-Petit. La plupart ont tenté de lister toutes les dépenses à prévoir. Malheureusement, aucun n'a réussi à être totalement exhaustif. La tâche peut s'avèrer laborieuse ou technique, en fonction du secteur, du projet...

 

Notre projet va nous coûter la somme exacte de 371 121€ (et non pas "estimée" !!).

 

Il restera ensuite à :

- finir de préparer puis peindre les murs,

- installer la cuisine,

- poser du revêtement au sol dans les 4 chambres et dans le couloir du haut,

- s'occuper des abords de la maison : revêtement au sol, terrasses, portail...

- acheter des luminaires,

- aménager tous les placards (étagères + portes de placard),

- et enfin, poser une alarme.

 

Détails des dépenses engagées (données mises à jour le 11/05/2013) :


 

 

J'ajoute les "faux" frais, à ne pas oublier non plus :

 

- à l'ouverture du chantier, il convient de soucrire une assurance "risques autres que véhicules à moteurs" pour cette habitation (en tant que "propriétaire non occupant"). Notre assureur nous a ainsi demandé 300€/an, une fois le chantier ouvert,

- si vous devez vous loger pendant vos travaux de décoration (nous prévoyons un mois), il faut provisionner le montant du loyer supplémentaire.

Terrain

Viabilités sur rue OK – étude de sol déjà réalisée 

155 000€

Frais de notaire

8% du montant du terrain environ

12 300€

Viabilités

 

 

Terrassement, évacuation des terres, raccordements et branchements rue-maison

7 951€

EDF + Véolia

Frais de mise en service

380€

Frais bancaires

Frais de dossier + frais de caution mutuelle

3125€

Maison 114m2

Toutes options comprises (BBC, 4 chambres, grand garage, 2 baies vitrées, plancher basse température, pompe à chaleur, revêtements, volets roulants électriques motorisés, porte de garage motorisée …) / 3 avenants après signature du CCMI pour un montant total de 4144€.

179 500€

PRE taxe locale de raccordement à l’égout

A régler environ 6 mois après la délivrance du permis de construire environ

3 555€

TA taxe d’aménagement (ancienne TLE)

A régler en 2 fois : 12  et 24 mois après la délivrance du permis environ

5 614€

Huissier

Constat d’affichage du permis (1 seul passage et non 3, comme conseillé par notre notaire)

190€

Indice BT01

(provisionné : 4000€)

3886€

Repost 0

Une Question ?

  • : Le blog de notre-chantier91
  • Le blog de notre-chantier91
  • : Après plus de 2 ans de recherches, nous avons trouvé LE terrain de nos rêves en 2012. Partagez notre aventure de construction de maison individuelle BBC.
  • Contact